Archives de Catégorie: musique

Chemin de poussière.

Par défaut

Retour au Bout du Monde.
Retour au chemin poussiéreux de Landaoudec.
Partir au soleil. Avoir chaud sur le chemin.
Acheter un chapeau de paille, bleu.Flâner au fil des scènes, au gré des notes.
S’allonger dans l’herbe, au milieu de mille autres.
Regarder le ciel. Bleu. Fermer les yeux. Quand je les rouvre, l’ombre a gagné du terrain.
Ecouter la musique, enregistrer la rumeur. Hésiter entre rire et nostalgie. Choisir les deux.
Regarder le spectacle des autres, la vie bariolée, échevelé, insouciante -ici au moins-.
Essayer de se souvenir, un peu, ce qu’on s’est dit ici-même, ce jour-là.
Manger des frites, et de la glace pamplemousse.
Regarder la nuit tomber, le froid descendre, la lune se lever.
Bientôt, déclarer forfait. Rentrer à pied et dans la nuit, longtemps encore, le bruit sourd du Bout du Monde.

E Kerchagrin ’penn traoñ ar roz ’Weler eno ul liorzh gozh

Par défaut
CD
Denez Prigent n’est pas un coup de coeur.
Je l’ai rencontré pour la première fois dans les ruines d’une abbaye littorale,
où il chantait, à capella, devant un  public confidentiel,
c’était à ses débuts, c’était peut-être en 1993 ?..
Depuis, à chaque concert la même émotion, la même sincérité, une vraie rencontre.

Il est la pierre angulaire de l’âme Bretonne,
qui assurément ne serait pas la même
sans son existence, si loin si proche…

Denez
7 ème album 

An enchanting garden – Ul liorzh vurzhudus

Après plusieurs années d’écriture, de voyages et d’expérimentations sur scène, le nouvel album offre douze compositions originales, une musique métissée, puissante et universelle, entièrement acoustique.

Intensité des émotions, énergie de la transe, mélange de couleurs et de rythmes, mélodies envoutantes, paysages sonores surprenants, et bien sûr sa voix unique et vibrante sont au coeur de ce nouvel album étonnant et magique.

Place à une musique-mosaïque luxuriante et solaire où les thèmes celtiques, grecs, slaves, tziganes et yiddish s’entrelacent et les instruments se relayent. Dans une danse Fisel, le cajon andalou, le violon manouche et la guitare en open-tuning fusionnent. Puis dans une Gwerz aux accents orientaux, le duduk arménien, le subois, le whistle irlandais s’harmonisent …

Denez joue avec brio de divers styles de chants traditionnels: Gwerz, marches, danse Plin, danse Fisel, Andro, en les déstructurant pour les amener là où on ne s’y attend pas.

Il réinvente dans une langue bretonne subtile une poésie séculaire.

Images fortes, signes, intersignes et symboles inspirés de la mythologie celtique irriguent cette poésie épique d’une beauté à couper le souffle qui nous immerge dans un univers onirique empreint de mystère, où les animaux dotés de paroles sont comme un trait d’union entre le réel et l’invisible et l’homme vit en harmonie avec la nature.

Il déclame dans un langage résolument neuf des histoires intemporelles où il est question d’amours malheureuses, de désillusion, de duplicité, de quête, et de bonheur retrouvé…

 An enchanting garden – Ul liorzh vurzhudus, album inspiré, d’une beauté fulgurante, emmène loin,  dans la profondeur du chant enraciné, incantatoire et sacré de Denez.

Site officiel : http://www.denez.fr/

Concerts :
09 Aoùt « Festival Interceltique » – Lorient 56
13 Aoùt « Les Jeudis du Port » – Brest (29)
14 Aoùt « Festival du Chant de Marins » – Paimpol (22)
02 Octobre « La Passerelle » – St Brieuc (22)
etc…

[titre extrait de Eostig Kerchagrin (Dans les brumes de Kerchagrin, On aperçoit un jardin…)]

* Et qu’une étoile brille en mémoire de Stéphanie *

Frissons divers.

Par défaut

# 16

Aujourd’hui souffle, comme une course dans la ville
au son d’un clavecin. Un pont sur le boulevard, vite.
Aujourd’hui, la ville, course folle la vie

au son d’un clavecin.

# 17


Aujourd’hui dimanche. La voix de Léonard Cohen
est une caresse. Aujourd’hui frissons mais pas de froid.
Darkness une vie et l’automne déjà, presqu’en hiver.
Leonard Cohen aujourd’hui ivresse nostalgie.