26

Par défaut

Le matin au petit déj, dans le lit devant télé-nuages, on dévore des oursons guimauve.
A Landerneau trop de monde pour Giacometti, alors le pont habité, le ciel qui se couvre, une galerie d’art contemporain.
Le lendemain (ou peut-être était-ce la veille), on mange un incroyable gâteau-coco-cierges-magiques avec les garçons.
Plus tard on roule jusqu’au Cap de la Chèvre, de nuit, les vitres ouvertes, parce que c’est la pleine lune. On roule dans la nuit en écoutant Les Brigitte,. Tu photographies de faux giraflous aux façades éblouies des maisons de Morgat.
La lune est pleine, et la vie est belle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s