Dans le poivre feu des gerçures

Par défaut

I .
Lever du jour en direct live sous la couette
chambre 21 :
1 la nuit devient plus claire
2 le ciel jaunit
3 l’orange pastel s’installe
et le rose guimauve.
La mer
clapote sur les pavés du quai
juste là, en bas, tout près.
Personne.
Sur la jetée de bois, les lampadaires
éclairent
l’absence
profilent
la non-présence.
Puis tout s’éteint.
La lueur jaune explose derrière la lanterne désaffectée du phare
le jour et le soleil inondent la baie de Cancale.

II.
Chemin sous les pins, côtier
villas désertées, endormies
gris bleu en mouvement, sur la baie
et le Mont au loin, brumeux.

III.
Sentiers trop larges
sémaphore immobile
ile des Landes, mystérieuse
blanc sur la Pierre du Herpin
et le vent vient de l’ouest
fracas de la mer
sur les roches déchirées.

IV.
rando / falaise / plage
vent / vagues / ciel
soleil bas / personne

V.
Crêperie rose – mais pas de crêpes
Saint-Malo l’hiver – macaron vanille
la digue explosée sous les vagues
et cette nuit – noire dans les draps blancs.

[titre emprunté à La mémoire et la mer, Léo Ferré]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s