Scènes d’un monde flottant

Par défaut

Et soudain l’agitation orchestrée des lieux
le jardin indemne et gris
une longue table diagonale
repas de premier de l’an après tant d’autres
que l’on sent, ici, flottants
quelques variations pourtant, variations-nous

L’aujourd’hui furtif dans le toujours
et pourtant les variations
dans un temps que l’on n’arrête pas

Et puis, Tromel, la falaise désertée
tout ce gris, toute cette mer
et ce chemin en pente où déjà

Le lieu orchestré organisé encore
changement de personnages variations

Puis la nuit froide et les étoiles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s