Air libre

Par défaut

Onze novembre. Sur la route côtière nord, Landunvez.
Pluie battant la lande en rafales puissantes. Tout est gris, et vert et ocre.
Vagues énormes venues de nulle part. Le mouvement régulier des essuie-glace.
Landunvez, route côtière nord, onze novembre.

Ma grand mère disait que lorsque les cloches ont sonné la libération,
le onze novembre mille neuf cent dix huit, il y a eu un rayon de soleil…

pano

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s