115, équinoxe

Par défaut

Marée d’équinoxe à l’Aber.

La chaleur encore à 18h.
La mer et se baigner encore.

Marcher dans les dunes.

Le marais, envahi par l’eau salée.
Le paysage, transformé.
L’ile, coupée.

Rentrer par la rive ouest.

Les coquilles d’oursins
petites blanches
transparentes presque
abandonnées par la vie :

« Regarde ! c’est ici qu’ils vivent! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s