Aujourd’hui # 45

Par défaut

Aujourd’hui après le travail, nous allons voir le soleil tomber dans la mer, à la pointe extrême de l’occident. Aujourd’hui la plage déserte et l’étrange calme strié des cris des sternes. La course lente du soleil, aujourd’hui, jusqu’à caresser les ilots, juste proches, dans une hémorragie de lumière de fin d’été. Aujourd’hui l’absence de vent, le silence mais presque, l’air du soir sur ma peau, une balise et un phare en mer.

Aujourd’hui encore, 21h presque 22, maintenant la nuit, à La Vigie. Une demi-lune sur la rade, café et chocolat, le calme, le bruit furtif des pages que tu tournes, et le sommeil qui vient.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s