Sur les pétroglyphes de tes bleus sanctuaires

Par défaut

chevreuil furtif
chant du ruisseau
libellules bleues

graminées, nuage de poussière
sillage sous nos pas

champ de marguerites
boutons d’or
odeurs de foin
de sève du bois de pins
et de crottin de cheval

au loin le fjord

[Titre in Trois poèmes pour Annabel Lee, Edgar Allan Poe,
reprise par H.F.Thiéfaine]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s