Traverse

Par défaut

brouillard gris sur les Montagnes Noires / printemps tapi dans les souches de l’hiver
ciel d’aquarelle griffé des pierres austères des manoirs et des clochers

nous traversons des nulle-part qui ne connaissent pas la mer
juste l’odeur tourbe des forêts et l’explosion des fleurs de merisiers

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s