L’or du ciel et l’ardoise des vagues

Par défaut

SteMarg
Il y avait mon frère, quelque chose de commun à nous dans la façon dont nos cheveux accrochent le vent
Nos pas sur ce sable blanc de début des temps, et Sainte-Marguerite, je veux y voir un signe de notre grand-mère..
Ce fut un jour beau et bleu, ce bleu spécial d’après tempêtes, sur la cote nord du Finistère, ensemble.

Une réponse "

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s