Par chance et aussi par vouloir

Par défaut


Par chance et aussi par vouloir / Je dors en Bretagne ce soir

L’évanouissement des vagues / L’ombre d’un chemin qui zigzague

Les bruines de l’arrière-saison / Voilant des ports sans horizon
Une sirène qui résonne / Portant mélancolie d’automne
Le galop fou du vent salé / Sur l’infini des monts d’Arrée

L’alignement mégalithique / Que fait reluire la pluie oblique

Par chance et aussi par vouloir / Je dors en Bretagne ce soir

Dans la beauté

Gilles Servat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s