La ballade du mois d’aout 2012 # 1

Par défaut
Photo Mark Haycraft

 

La grande montagne

Là se trouve
la montagne bleue.
Nous la voyons disparaitre
dans le soir et la nuit.
Puis nous nous couchons fatigués.

Et nous sortons à nouveau
le jour suivant.
La montagne bleue est  là, imposante, aimée.
Puis nous sortons le jour suivant.
La montagne bleue est cachée dans le brouillard.
C’est ainsi que, tous, nous passons notre temps.

La montagne bleue
est noire de pluie.
La montagne bleue
est couverte de neige.
La montagne bleue
bleuit à nouveau
et rien ne la dépasse en hauteur.
Telle est la grande montagne.

(Tarjei Vesaas
« Lisières du givre », p.122  / traduit du néo-norvégien)

Sur Tarjei Vesaas :
http://www.jose-corti.fr/titresetrangers/barquelesoir.html
http://www.espritsnomades.com/sitelitterature/vesaas/vesaastarjei.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s