Aucune image n’oublie cette origine.

Par défaut

« Peut-être avons-nous peint sur notre propre peau, avec l’ocre et le charbon, longtemps avant d’avoir peint sur la pierre. En tous cas, il y a quarante mille ans, nous avons laissé des empreintes de mains peintes sur les parois des cavernes de Lascaux, Ardennes, Chauvet.

Le pigment noir utilisé pour peindre les animaux à Lascaux était fait de dioxyde de manganèse et de quartz ; et près de la moitié du mélange était du phosphate de calcium. Le phosphate de calcium est produit en chauffant l’os à quatre cent degrés Celsius, puis en le broyant.

Nous avons fabriqué nos peintures à partir des os des animaux que nous peignions.

Aucune image n’oublie cette origine. »

Anne Michaels. The winter vault.

Emission « SUR LES EPAULES DE DARWIN » France Inter, Eclats de monde disparus (Les battements du temps-25)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s