Frissons divers.

Par défaut

# 16

Aujourd’hui souffle, comme une course dans la ville
au son d’un clavecin. Un pont sur le boulevard, vite.
Aujourd’hui, la ville, course folle la vie

au son d’un clavecin.

# 17


Aujourd’hui dimanche. La voix de Léonard Cohen
est une caresse. Aujourd’hui frissons mais pas de froid.
Darkness une vie et l’automne déjà, presqu’en hiver.
Leonard Cohen aujourd’hui ivresse nostalgie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s